Balade aux jardins de Cimiez

Découverte en images d’un quartier de Nice offrant une atmosphère assez différente du bord de mer et de la « Prom » : les jardins des arènes de Cimiez et du monastère éponyme, mais aussi les musées Matisse, d’archéologie et franciscain.

Le jardin fleuri du monastère de Cimiez

Jardin du monastère de CimiezJuste à côté de l’édifice religieux, le jardin voit sa fréquentation augmenter au fil des heures de la journée pour atteindre un pic les samedis de printemps et d’été où les photographes de mariage immortalisent les tourtereaux accompagnés de leurs familles. Les jardiniers de la ville n’utilisent aucun pesticide et s’emploient à entretenir le lieu de manière écologique : paillage, arrosage limité, débroussaillage manuel.
Les roses au printemps libèrent de fabuleuses odeurs, tandis que les arbres exotiques offrent de l’ombre, si agréable, en plein été. En contrebas se trouve un jardin à l’espagnol agrémenté d’une fontaine. La mer et le port de Nice se laissent apercevoir depuis la tonnelle au fond du jardin. Un grand espace méconnu, arboré et ombragé surplombe le jardin, accessible par deux escaliers. Le lieu reçoit normalement la brise marine, ce qui le rend particulièrement agréable par forte chaleur estivale.

Le jardin des arènes de Cimiez

Oliviers de CimiezA quelques dizaines de mètres de là, se trouve le jardin d’olivier des arènes de Cimiez. Ce vaste parc, très familial, dispose également de plusieurs terrains de pétanque, un petit espace restauration et un manège que tous les bambins (pitchouï en niçois) du quartier ont fréquenté. Le parc est également le lieu de toutes sortes d’événements festifs, musicaux, folkloriques ou sportifs. Le festival de Jazz de Nice avant de redescendre au jardin Albert premier se déroulait sur place. La traditionnelle fête des mai célébrant le printemps voit les troupes des associations Lou Cat et Nice la belle défiler et danser au son des musiques niçoises. Les centaines d’oliviers, pour certains centenaires, offrent aux visiteurs de l’ombre et un espace très convivial. Certains viennent y peindre, faire de la méditation ou du Yoga, pique-niquer ou encore jouer au ballon avec les enfants.

Fête des Mai à Cimiez

Pour un meilleur rendu : choisissez la définition maximale en cliquant sur la petite roue dentelée .
https://youtu.be/AWE1pF5A98o

Trois musées et une église à découvrir

Musée cloitre des FranciscainsUn beau vestige d’arène romaine bordure la partie ouest du parc. Lequel abrite également un musée d’archéologie et le superbe musée Matisse dont nous vous proposons un aperçu sur ce blog. En retournant vers l’est du parc, et donc vers le jardin du monastère de Cimiez, se trouve le musée des franciscains qui explique,décrit et illustre la philosophie de Saint François d’Assise ainsi que l’histoire des moines sur place. Un cloître et ses coursives accueillent des expositions au rez-de-chaussé tandis que l’étage abrite le musée.

L’église du monastère, lieu de prière et de calme, est magnifiquement décorée de peinture et ornements religieux. Sans oublier le cimetière attenant où repose Henri Matisse ou encore Raoul Dufy dont les œuvres sont à voir dans un de nos musées préférés de Nice, le Musée des Beaux-Arts à l’autre bout de la ville.

Photos des lieux

Cimiez 34
Cimiez 21
Cimiez 10
Cimiez 1
Cimiez 11
Cimiez 42
Cimiez 27
Cimiez 37
Cimiez 41
Cimiez 55
Musee Matisse From Jardin Cimiez 5

Capture video

Pour un meilleur rendu : choisissez la définition maximale en cliquant sur la petite roue dentelée .
https://youtu.be/r_pVphmSyAE

Le quartier de Cimiez de Nice, très résidentiel et empreint d’histoire millénaire héberge également «la bourgeoisie» niçoise. Un article, caustique et assez marrant, écrit par la journaliste Mathilde Frénois à lire ici.

 

Mots-clés: Balade, Culture, Insolite, Nice

Instagram